Un portail sur les sites internet et le
développement d'application multilingue

 

Implémentation - Urls Virtuels

Etude de Cas

Etudier les analyses que nous avons faites à propos de sites internet multilingues. Comprendre et cerner les problèmes courants pour ensuite apprendre à les résoudre.

S'abonner à notre site

S'abonner à notre site internet et être averti des dernières mises à jour.

URL virtuels

  • Imprimer
  • Réduire la police
  • Taille de police par défaut
  • Agrandir la police

Comme nous l’avons vu auparavant, dans chaque alternative d’implémentation on peux obtenir des url non traduites. La solution à ce problème est d’utiliser les url virtuels. Ce dernier ne fonctionne pas de lui-même car il a en effet besoin d’être couplé à un système de gestion de contenu.

 A la place de pointer directement sur un fichier sur le serveur web, un url virtuel connait un traitement spécial. Cependant le visiteur ou le moteur de recherche l’assimilera à un url réel. Voici un exemple pour mieux illustrer ces propos. Prenons le site utilisé précédemment disponible dans trois langues. La partie concernant la compagnie pourrait être rendu disponible en utilisant les url suivantes :

Français: /compagnie.aspx
Anglais: /company.aspx
Allemand: /unternehmen.aspx

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas tant de fichiers sur le serveur web et peut être que l’un d’entre eux n’existe pas. Cependant, à la place d’afficher le message si classique 'Page Not Found', le visiteur peut voir le contenu souhaité dans la langue que le nom de fichier indique.

Comment cela fonctionne-t-il?

Tous les url virtuels sont mappés sur un même fichier physique sur le serveur web. Par exemple, quand l’utilisateur essaye d’accéder à /compagnie.aspx, le serveur web mappe la requête en /real_ compagnie_page.aspx?language=fr. Dans la même logique, en essayant d’accéder à /unternehmen.aspx le serveur web mappe la requête en /real_ compagnie_page.aspx?language=de.

En plus de résoudre les problèmes d’url non traduites, cette technique a l’avantage de mener les différents url virtuels à un seul fichier physique dans le cas où ils auront évidement une mise en page identique. Alors le site peut avoir 30 parties disponibles en 5 langues, il ne pourrait se satisfaire que d’un seul et unique fichier. Souvenez vous de la première alternative d’implémentation où nous aurions eu 150 et dans un autre 30 fichiers.

Le développement d’un site internet multilingue comporte bien d’autres caractéristiques comme le fait que celui-ci peut permette aux utilisateurs de s’inscrivent et donc d’enregistrer la date de naissance et une adresse. En effet cela est plutôt commun et il existe une multitude de formats de date ou de code postal. On aura par exemple 03/25/2008 valide en anglais et non valide en français ou bien un code postal avec cinq caractères alphanumérique aux USA mais de 6 au Canada. Quelles solutions existe-t-il ?


On verra cela dans un article futur!

 

Laisser un commentaire:

Nom  

Courriel    

Site web  

Commentaire  

*** Enter the code shown above ***